Je suis effrayé par les initiatives (maladroites) qui se multiplient auprès des PME/TPE pour leur vendre les meilleures solutions de « Transformation Numérique » ou de « Stratégie Digitale« . Les campagnes de pub se succèdent, voire se télescopent et la pression monte auprès des chefs d’entreprises qu’on tente de faire passer pour des carabiniers d’Offenbach…

Commençons par un petit rappel sur la définition de « Transformation Numérique » (ou « transformation digitale », ne cherchez de différences, il n’y en a pas).

La Transformation Numérique est, « l’ensemble des actions décidé par une entreprise pour moderniser son organisation en y intégrant les nouvelles technologies de l’informatique et de la communication« .

Autrement dit, c’est faire en sorte que votre entreprise soit parfaitement à l’aise avec les nouveaux comportements de Clients qui utilisent leur souris et leur connexion Internet pour acheter chez vous et vous parler… Et cela même si vous n’avez pas de boutique en ligne parce « vendre en ligne » est un processus qui débutent avec la présentation de vos produits et services et qui s’entretient ensuite via les médias sociaux. Bref, à bien y réfléchir, vendre aujourd’hui, c’est toujours en ligne !

Mais « bien vendre en ligne » est un concept très large qui englobe une quantité impressionnante de « transformations » :

  • Proposer une offre claire sur Internet
  • Proposer un chemin efficace vers la transformation. Certains vous parleront de « Call To Action », « d’Expérience client », de « Landing Page ».
  • Penser international, en ligne votre commerce n’a plus d’adresse exclusive
  • Revoir les pages LinkedIn de vos vendeurs (qui sont le plus souvent des horreurs)
  • Admettre qu’un client peut se plaindre sur Twitter ou Facebook
  • Apprendre à lui répondre et à entretenir une relation durable via ces nouveaux canaux. Vous n’aimez pas Facebook ? Moi non plus, mais 6 belges sur 10 y sont, on a pas le choix, on ne doit pas seulement les suivre, mais les y précéder.
    Passer devant vos concurrents, un Lead doit être traité dans les 2H. Dans certains secteurs, un prospect génère en moyenne 3 leads dans 3 marques différentes.
  • Sensibiliser votre personnel, la transformation numérique c’est un état d’esprit, un projet d’entreprise.
  • Et j’en passe…

On n’a pas encore parlé des sirènes.

Aujourd’hui (avril/mai 2016), elles s’appellent SAP ou CBC qui multiplient les campagnes de pub pour vous vendre le Graal de la Transformation Numérique ou un Webshop. C’est surtout SAP qui m’amuse…

J’entendais l’autre jour le spot radio de SAP sur le thème de la « Transformation Digitale » qui est très clairement orienté PME/TPE. Le spot vous invite, vous, patron de PME, à découvrir les secrets de la transformation digitale pour votre entreprise et à vous autoévaluer sur un site dédié à cet effet : digitalfitness.be

Là, première surprise; le site est en anglais, exclusivement en anglais ! Tout le monde connait l’anglais, non ? Non, ce n’est pas vrai en ce qui concerne les patrons de PME/TPE Wallons. Manque de respect de la cible. Et je me demande pourquoi le spot, lui, est en français d’ailleurs.

Bon, faisons un effort de décryptage. Que vend DigitalFitness ? J’ai décortiqué le site, et bien ce n’est pas clair du tout. On ne parle même pas d’ERP, le core business de SAP plutôt taillé pour le Corporate d’ailleurs. A oui, il propose un livre gratuit sur la Transformation Digitale et, accrochez-vous : un « digital toolbox for CxOs »

Un digital toolbox for CxO pour la transformation numérique

Un digital toolbox for CxOs…

J’ai cherché sur Google qui me dit que CXOS signifie « Crème antiride au complexe multimoléculaire » !?
Plus sérieusement, il semble que le CXO est le « Chief eXperience Officer », c’est le mec qui va vous aider à façonner l’expérience client dans votre entreprise. Ça y est on a trouvé, SAP veut vous vendre un outil CRM.

C’est dingue, SAP explique à la radio qu’ils sont les magiciens de la Transformation Numérique mais ils ne parlent pas votre langue, ils n’expliquent pas clairement ce qu’ils vendent et quand ils tentent de le faire, ils le font avec des termes que seuls quelques érudits comprennent (et CxOs n’est qu’un exemple, essayez l’autoévaluation c’est sympa aussi).

La Transformation Numérique doit s’inscrire dans la stratégie globale de votre entreprise. Ça ne doit pas être un but en soi, mais un outil et surtout un état d’esprit. Vous aider dans ce domaine passe par une vision très large de l’ensemble des processus de votre organisation et l’adhésion à votre culture d’entreprise et à vos objectifs. Limiter ce travail à la gestion de la relation client est évidement une erreur.

Soyez prudent, votre stratégie digitale doit être (re)pensée avec les experts qui peuvent certifier avoir une vision large et qui vous accompagneront dans votre démarche sans violer votre organisation et en commençant par vous écouter et par vous comprendre.

A propos de stratégie digitale, je vous livre une citation en guise de conclusion

« Vous n’avez pas besoin de stratégie digitale. Vous avez besoin d’une stratégie à l’ère du digital »
Judy Goldberg (ex-Directrice communication de Sony Pictures)

 

1c3499b5bf1008eec5af7a6ee753610dtttttttttttttttttttttttttttt

Abonnez-vous à USHUYA

Recevez ponctuellement les publications d'USHUYA

Merci pour votre confiance. Votre adresse a été correctement enregistrée

Pin It on Pinterest

Share This