Un mail presque parfait chez PARTENA MUT

Une bonne pratique de récupération d’un panier abandonné ou d’une opportunité commerciale en perdition, consiste à envoyer un email de relance qui exploite au maximum le contexte d’abandon.

PartenaMUT l’a très bien compris et utilise toutes les ficelles possibles dans son email de relance suite à la souscription interrompue à une assurance hospitalisation. Analyse.

Quel que soit le secteur d’activité, le pourcentage de paniers abandonnés est énorme. Comptez en moyenne… 70% !

La technique consiste à renvoyer un email de rattrapage quelques heures après l’abandon. Évidemment cela ne fonctionne que si vous avez déjà embasé l’adresse email de votre prospect. Nous reviendrons d’ailleurs sur cet aspect particulier dans la conclusion.

Mais cela vaut la peine de tenter le coup parce qu’une bonne relance du panier abandonné peut amener une reconversion de plus de 35% et un taux d’ouverture des mails pouvant monter jusqu’à 80%. Pensez-y, un panier abandonné bien géré devient donc aussi une opportunité de vente !

Le secteur dont il s’agit ici est particulièrement difficile : l’assurance avec PartenaMut et son email de relance suite à une commande d’assurance hospitalisation. Mais soyez certain que la démonstration s’applique à l’identique pour tous les secteurs d’activité.

Rappel du contexte : vous entamez un processus d’inscription au produit Hospitalia mais vous ne finissez pas le formulaire qui s’étend sur plusieurs pages. Vous recevez un mail de relance environ une heure plus tard.

 

Le sujet du mail est clair et non ambigüe

Sujet du mail

 

Le contenu est simple, clair et complet

Mail Partena

(Cliquez sur l’image pour suivre l’analyse tout en visualisant le mail dans un autre onglet)

  1. Le design est très épuré et agréable à lire. La simplicité ici est une invitation à une lecture « zen » sans distraction et tout en séquence. L’absence de bouton ou lien divers en latéral appuie le séquençage des volets et impose un ordre de lecture.
  2. Le message est personnalisé.
  3. Le contexte est clairement exprimé. Le « copy » est direct, en une phrase, l’Internaute sait de quoi il s’agit
  4. Un « Call To Action » permet de reprendre immédiatement l’inscription là où elle a été abandonnée.
  5. Une alternative est proposée. Partena MUT ne connait pas la raison de l’abandon et propose donc une voie alternative pour terminer le processus.
  6. Des annonces de réassurance permettent de convaincre l’Internaute sceptique.

 

La suite du parcours est au point

L’Internaute qui choisira de reprendre le processus d’inscription, retrouvera un formulaire pré-complété avec ses données.

Données formulaire préchargé

Les concepteurs du processus ont pensé à tout : le lien de reprise utilise des variables UTM permettant de mesurer toute les relances dans Google Analytics.

URL

 

Conclusion

Le processus est efficace et bien pensé, mais :

  1. Est-ce légal ? Les données ont été stockées et exploitées sans obtenir l’accord explicite de l’internaute
  2. Le lien dans l’email fonctionne sans contrôle (par cookies par exemple) ce qui signifie que l’email seul suffit pour permettre l’accès aux données personnelles de l’Internaute. C’est un peu léger…

Pour le reste, rien à dire, c’est (donc presque) parfait. Certes, Partena MUT n’est pas le seul acteur à mettre en scène ce type de relance, mais ici tous les codes semblent réunis pour faire un cas d’école.

822f739dc4c9ee68be5d3a6ea6040079qqqqqqqqqqqqq

Abonnez-vous à USHUYA

Recevez ponctuellement les publications d'USHUYA

Merci pour votre confiance. Votre adresse a été correctement enregistrée

Pin It on Pinterest

Share This